35 origines au total et une de plus tous les jours !
Accueil Au hasard Les meilleures origines Les dernières origine Proposer une origine

Vous aimez le site ?



Se faire alpaguer

Alpaguer est un verbe argotique à l'origine étrange et à l'usage bien spécifique. En effet, lorsqu'on arrête un prêtre lancé à vélo avec de la poudre à récurer, par exemple, on ne dit jamais qu'il s'est fait alpaguer. Seuls les malfaiteurs (ou les personnes soupçonnées de méfaits) se font alpaguer, et par les forces de l'ordre, de surcroît.

Certaines personnes à l'esprit éveillé (j'ai les noms, mais je ne citerai personne afin de ne vexer aucun des nombreux autres) auront peut-être remarqué une certaine similitude avec le mot alpaga qui, je le rappelle pour les nombreux autres, désigne d'abord un mammifère camélidé de la même famille que le lama et dont la laine aux poils longs et fins servait autrefois à fabriquer des tissus, donc des vêtements. Si, de nos jours, le tissu appelé alpaga existe encore, il ne contient plus qu'un faible pourcentage de laine de l'animal.
Mais cette similitude phonétique suffit-elle à expliquer l'origine de notre expression ? Eh bien oui ! Et je m'en vais de ce pas vous raconter pourquoi.

Nous avons donc l'alpaga qui est un tissu constitué de laine de l'animal du même nom. Du coup, nous sommes susceptibles de porter des vêtements en alpaga. Et c'est un peu après le milieu du XIXe siècle qu'en argot et à cause de la qualité supérieure du tissu, le mot alpague a désigné des vêtements masculins de haute qualité.
Par métonymie, puisqu'on met son manteau sur son dos lorsqu'on l'enfile pour sortir, le mot a d'abord désigné le dos puis l'individu lui-même au début du XXe siècle. On utilisait d'ailleurs à l'époque des expressions comme tomber sur l'alpague (similaire à tomber sur le dos pour « s'en prendre à » ou « attaquer ») ou encore avoir la police sur l'alpague.
Et c'est enfin avant le milieu du XXe siècle que tomber sur l'alpague s'est condensé en ce fameux verbe alpaguer.
Voilà comment, par un cheminement assez long, le lama, animal à poils laineux, s'est retrouvé sous les verrous.

Avez-vous trouvé cette origine intéressante ?